AGENDAE


WORKSHOPS:


SE FONDRE DANS LA MATIÈRE 
à la frontière corps /objet/ imaginaire
recherche corporelle menée par Ephia Gburek

dsc_4324

9-14 OCTOBRE:
 Tallinn, Est
onie
Physical Acting MA programme
Estonian Academy of Music and Theatre
http://www.lavakas.ee/



20-21 JANVIER: Saint Etienne, France
à La Fab-Ka, lieu pour pratiques artistiques en chantier permanent http://lafab-ka.blogspot.fr/
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it



18-22 AVRIL:  Bruxelles, Belgique
Après une rencontre sur le thème de la 
résilience organisé par Ephia Gburek entre artistes et personnel soignant (médecins, psychologues travaillant avec des migrants, etc), un workshop de recherche corporelle à Bruxelles se déploiera, accompagné par un dispositif de projections visuelles et sonores de Céline Pierre, avec des temps de pratique en studio et dans l'espace urbain. 
inscriptions:  This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it  




La danse se révèle comme un jeu e
ntre le corps en mouvement et les perceptions en expansion. Étirer nos terminaisons nerveuses au-delà de l’enveloppe corporelle pour dissoudre les frontières. Tenter de ressentir à travers le corps de l’autre (l’objet, le partenaire, le groupe) et d’entrer dans son expérience (un acte primaire d’écoute et d’empathie). Changer de perspective comme changer de peau. Perdre ses repères personnels puis humains. Se confondre puis se fondre dans la matière. C’est une opportunité pour devenir «autre». Cette confusion entre la matière (fumée, avalanche, vrombissement de machine) et nos êtres nous guide vers des pas de danse bien étranges, nous suggère une «marionnettisation» du corps humain. Prêter à l’objet notre peau, nos yeux, notre corps dansant, en échange il nous prêtera sûrement sa poésie.

visitez : WORKSHOPS
photo: Wilfried Leproust



PERFORMANCES:

l1110242



EVICTION 
de cp&lp.
emlab:laboratoire d'écritures multiples

27.10.2017
à 20H
Festival en chair et en son 
Le Cube, Issy les Moulineaux


EPHIA GBUREK (US) - danse & écriture mouvement
CELINE PIERRE (FR)- conception & écriture sonore

Avec le soutien de la Région Grand Est.

Les voix, cris ou murmures, les "froissements de terrains" du campement de Calais, les prélèvements de ces collectes issus d'un sol en déshérence, ont été analysées et modelées, il en ressort un matériau dispersé et soufflé évoquant poussière, cendre et sable. L'écriture sonore est alors mise en relation avec un troisième corpus d'éléments: déplacements, effondrements et relèvement de la danse d'Ephia Gburek.  L'ensemble tente une traversée.

Ayant d'autre part entretenue une relation aux images comme "à l'aveugle", et s'attachant à celles devant lesquelles l'on baisse le regard plutôt qu'à celles appelant à les vouloir saisir; filmant en cadrant sans s'attacher à maîtriser chaque détail de "l'écran de contrôle", la relation à la danse d'Ephia Gburek est là, une évidence.

Ecriture sonore réalisée au laboratoire de composition du Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims et en résidence au Centre National de Création Musicale Césaré-Reims/
Ecriture mouvement réalisée en résidence au Centre National de la Danse-Pantin, et à la Fab-Ka, Saint-Etienne.

http://celinepierrefilms.tumblr.com/
http://cplpperformances.tumblr.com/
photo: CP et LP